Perdre de la graisse

Aujourd’hui je vais t’expliquer comment perdre de la graisse plus facilement.

Arrête de compter tes calories, ne tombe pas dans la spirale des régimes draconiens ! Pour perdre de la graisse, fais donc appel à ton bon sens

Perdre de la graisse chez un sportif ou un sédentaire

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut savoir que chez un non sportif la graisse est stockée dans les adipocytes. Cela permet au corps d’avoir des réserves en cas de besoin.

Le corps va ensuite transformer cette graisse en sucre et plus particulièrement en glycogène donc en énergie.
Chez un sportif, selon son niveau, nous trouverons de la graisse entre les fibres musculaires, dans les vacuoles.

C’est étonnant mais c’est une question de physiologie et de métabolisme. Ce qui permettra au muscle de solliciter immédiatement ses réserves et métaboliser presque instantanément ses stocks lipidiques en énergie.

Il est très important de comprendre ces notions de métabolisme avant d’aller au bout de cet article et comprendre comment brûler et perdre de la graisse selon son niveau sportif.

Perdre de la graisse facilement
Perdre de la graisse

Comment perdre de la graisse ?

Pour effectuer une lipolyse (qui est le terme pour brûler la graisse), nous n’avons pas des centaines de choix :

il faut faire plus d’exercice, de façon plus efficace. Mais nous allons voir que pour brûler de la graisse efficacement, il est inutile de passer des heures à faire du cardio.

    • Plus l’exercice sera de forte intensité et plus le phénomène de lipolyse sera marquant.
  • Plus le corps sera habitué à faire de l’exercice est plus il s’habituera à brûler de la graisse.

Même lorsque nous serons au repos ou que nous ferons des exercices de basse intensité.

  • Comme la marche
  • Lorsque l’on passera l’aspirateur.
  • Lorsque l’on dort…

 Métabolisme pour perdre de la graisse

Ce sont les mitochondries dans les cellules musculaires qui sont responsables de l’alimentation du muscle.
Le fait d’avoir une activité physique augmentera le nombre de mitochondries et permettra d’utiliser plus rapidement le glycogène (transformation de l’ATP en ADP) qui est la source d’énergie de nos muscles.

Etudes sur la capacité du corps à perdre de la graisse

J’ai lu un bouquin extrêmement intéressant et qui est bourré d’études et de conseils sur le High intensity interval training. C’est HIIT – High Intensity Interval Training Explained (English Edition). (Il est en anglais mais très simple à lire)

L’université de Guelph dans l’Ontario a mené une étude sur le métabolisme et la capacité du corps à brûler des graisses et donc de perdre de la graisse.

Les chercheurs ont voulu comprendre le phénomène de lipolyse et quels sont les facteurs favorisants à la perte du tissu adipeux.

Un groupe a effectué des exercices sur un vélo de 10 × 4 minutes en haute intensité avec deux minutes de repos entre chaque session, trois jours par semaine pendant six semaines.

    • A l’issue de cette étude, il a été pratiqué une biopsie du muscle qui a donné les résultas que je vous expliquais en préambule :
      plus que 26 % de citrate synthase qui est une enzyme mitochondriale.
  • plus 14% et 30 % de deux de protéines de transport.

Il a été démontré que lorsque le sujet revient à une activité classique et des entraînements d’intensité moyenne de longue durée, le muscle a la capacité de brûler plus de graisse et donc à perdre plus de graisse.

Une autre étude dans la même université en 2006 a proposé à huit femmes de faire 10 × 4 minutes de vélo en haute intensité avec 2 minutes de repos entre chaque exercice. 7 séances ont été éfféctuées sur deux semaines.

Leur capacité à brûler les graisses a augmentée de 36 % !

Toujours en 2006 l’université McMaster dans l’Ontario a proposé à 16 hommes six sessions de 14 jours à haute intensité qui se déroulent de la façon suivante :

Un premier groupe de 8 hommes effectuait 4 à 6 sessions de 30 secondes avec quatre minutes de repos entre les exercices.

Le deuxième groupe de 8 hommes effectuait des sessions de 90 à 120 minutes À 65 % de leur Vma.

Le premier groupe a donc réalisé des sessions de 22,5 minutes en moyenne et 2 heures 15 minutes en totalité.

Le deuxième groupe a réalisé des sessions de 105 minutes de moyenne et 10  heures 30 minutes en totalité.

Ce qui donne plus de 8 heures d’exercice supplémentaire pour le deuxième groupe.

Les biopsies des muscles opérés à l’issue du test donnent les résultats suivants :

    • Même augmentation de matière grasse
  • Même augmentation de la capacité oxydative des glucides.

Et c’est bien cela que l’on recherche pour brûler de la graisse : changer son métabolisme !

Conclusion des études pour perdre de la graisse

Cela démontre que avec des exercices bien plus courts mais plus intenses, le métabolisme corporel évolue bien plus favorablement.
Cela démontre encore une fois qu’ il est inutile de s’entraîner pendant des heures : il suffit d’adapter ses entraînements ou ses workouts pour obtenir des résultats de meilleure qualité et perdre de la graisse corporelle.

Personnellement, je l’ai bien compris et je m’entraine comme cela depuis des années.

Cela me permet :

    1. De rester aux alentours de mon poids de forme toute l’année
  1. D’avoir de meilleurs résultats en compétition en m’entrainant beaucoup moins longtemps.

Et toi,  comment fais tu pour brûler, perdre de la graisse et rester au poids de forme ?
Dis le nous en commentaire…

Enjoy !

Pour aller plus loin  : Equilibre acide base

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.